Revenir au site

Leaders du nouveau Monde

Renaitre ou rechuter ?

Qu’aurons-nous changé ?

Qu’aurons-nous muri en nous, entre nous, dans nos systèmes et organisations ?

Quelle vision plus aboutie, plus consciente, quelle réalité améliorée aurons-nous rapportées de cet épisode mondial du Covid-19 lorsque nous en serons sortis – vainqueurs ?

Et de quelle victoire parlerons-nous ? De quoi serons-nous fiers ?

Celle de restituer en bon ordre nos systèmes tels qu’ils étaient avant, comme un retour à la “Normale“, à l'Anormal ?

Celle d’avoir déterré nos aspirations profondes, à la faveur de cette période d’isolement, de silence et d’intériorisation ? Et d’utiliser ces aspirations pour en faire le terreau d’un monde nouveau ou plutôt d’un monde ajusté ?

Ajusté à nos ambitions de mettre nos talents individuels et partagés pour tisser des collaborations plus vibrantes d’humanité pour mettre au monde des projets, services et produits servant une vision plus élevée et éclairée.

Ajusté à cette utopie que chacun peut trouver sa place, se réaliser dans un collectif uni, organisé et coordonné.

Par quoi serons-nous passés ?

  • Chercher les causes, les responsables de cette situation ?
  • Chercher à sauver notre passé tel qu’il était ?
  • Chercher à tirer son épingle du jeu en poussant ses curseurs personnels, faire un peu plus de la même chose, version Covid-19, et justifiant nos points de vue, nos “Je vous avais bien dit que…“ ?
  • Ou bien se questionner, se remettre en perspective, se spiritualiser (au sens de l’esprit qui veut donner sens à sa vie et la créer), se réformer, se transformer… ?

Nous n’avons jamais eu autant de ce à quoi nous aspirions.

Malheureusement avec de douloureux effets et pertes humaines.

Mais autant de changements, de transformations à portée de main, de bascule possible vers un monde plus solidaire, plus humain.

Nous n’avons jamais été autant dans l’interrogation vitale de nos systèmes d’organisation, dans la quête d’un “Et après… comment pouvons-nous passer à autre chose… ? “

Nous n’avons jamais été autant si bien servi en ralentissement, arrêt de la course après le temps, mise en place de nouveaux moyens de travail, innovation et réflexion, baisse de l’empreinte écologique, reconnexion à nos essentiels, ressenti de nos besoins de nature, compassion à l’égard de nos sœurs et frères humains qui souffrent…

Nous n’avons jamais été autant dans la possibilité de nous écouter nous-même en nous extrayant du brouhaha angoissé de nos anciens systèmes de travail…

Le temps de silence que nous vivons, ce moment d’intériorisation imposé, sont de puissants leviers de régénération, de prise de conscience et d’alignements personnel et collectif.

Pour autant que nous en exploitions les bénéfices.

Dans le voyage du héros [un des piliers méthodologiques du séminaire Phoenix co-créé avec Philippe Tramond], terrasser le dragon - l’ombre, permet l’obtention de l’élixir, du trésor, de l’objet de sa quête … et de pouvoir “revenir à la maison“ changé, transformé.

Après avoir terrassé ce dragon viral, qu’en obtiendrons-nous et comment reviendrons-nous à la maison ?

  • Qu’est-ce que ce dragon représente et vient chercher en nous ?
  • Quelles forces, atouts, potentiels, talents vient-il solliciter ?
  • Quelle failles, ombres, peurs, limitations et croyances limitantes vient-il réveiller ?
  • Quel courage nécessite-t-il de contacter ?
  • Quel appel, désir, ambition va t-il confirmer ?

Le temps n’est pas pour l’heure à se projeter trop vite dans le “Et après…“ mais à plonger au cœur de :

  • Qui-suis-je profondément ?
  • Qu’est-ce que je désire vivre vraiment ?
  • Quelle contribution je veux apporter à ce monde ?
  • Quelle leader de ma vie je veux être ?
  • De quoi, si je le faisais, je me sentirais fier, épanoui, grandi ?
  • De quoi ai-je peur à l’idée de me réaliser ?
  • De quoi ai-je peur à l’idée que d’autres se réalisent aussi ?
  • Qu’est-ce que j’ai envie d’apporter autour de moi qui puisse aider, être utile au collectif, entrainer vers plus de beauté, d’équilibre, de santé, de créativité, de grandeur, d’humanité, de respect de toutes les formes de vie… ?

Le temps est là pour ressentir, prendre conscience de l’impact de nos vies sur d’autres vies, de redessiner le sens que nous donnons à nos heures, de comprendre que notre réalisation personnelle et professionnelle, joyeuse et épanouie, peut entrainer d’autres réalisations joyeuses et épanouies autour de nous.

Saisir notre chance, là, d’être profondément authentiques à l’égard de nous-même pour nous élancer vers nos rêves de vie, nos rêves d’Être puisque nous sommes des Êtres humains… et “revenir à la maison“ non pas en révolutionnaires aigris, en colère, pessimistes et critiques mais en créateurs responsables, assumés, engagés...

[C'est pour cela que Christel et moi avons créé Le Cycle de l'Être. Pour aider chacun à renouer avec sa nature, à chevaucher son rêve, à être pleinement soi, à créer sa vie.]

-Mieux vaut allumer une bougie que maudire les ténèbres.

Lao-Tseu

Ensuite viendra le temps de déployer de nouvelles formes d’organisation cohérentes, éclairées et courageuses, de créer des liens plus profonds et humains, de transformer des schémas de pouvoir en schémas de coopération, de sortir des peurs pour aller vers nos puissances créatrices et positives, de ne plus justifier nos immobilités par l'excuse d'un système trop lourd à bouger… cette période nous montre qu'il peut bouger sous l'influence d'un invisible challenger et d'un vital enjeu.

Ensuite viendra le temps de permettre à chaque leader de projet, d’équipes, d’organisation de se reconnaître et de manifester ses convictions, d’aider son entourage à se réaliser tout autant également en fixant des étoiles ambitieuses et radiantes.

Ensuite viendra le temps d’accepter et de mettre en œuvre des modèles de management centrés sur l’expression des talents de chacun, sur l’activation de l’énergie individuelle au profit de l’énergie collective, sur l’exercice plein et entier de la confiance en la capacité de chacun à jouer sa note dans la symphonie globale.

Ensuite viendra le temps de retrouver la joie et l’enthousiasme de créer des partitions enrichissantes et hautement contributives à l’intérêt général, à tous les niveaux, sur tous les plans.

Et pour cela nous aurons besoins de leaders inspirés, visionnaires, de cœur, des transformateurs lumineux qui comprennent que, en passant par la conscience et l’accomplissement de soi, on favorise l’accomplissement des autres et des projets collectifs de l’organisation.

Et par voie de conséquence les réussites sociales et économiques.

Alors nous nous serons relevés grâce à la certitude que tout cela a servi à quelque chose, à de grandes choses.

Alors le COVID aura été transformé en CO VIE.

Alors nous aurons eu le sentiment d’avoir honoré les milliers de pertes humaines.

Alors nous aurons compris que cette crise sanitaire contenait un autre défi : une crise de conscience... pour une renaissance.

Tous Les Articles
×

Vous y êtes presque...

Nous venons de vous envoyer un e-mail. Veuillez cliquer sur le lien contenu dans l'e-mail pour confirmer votre abonnement !

OK